mercredi 16 mars 2016

Mes shunga à moi

Le mot shunga, emprunt du japonais 春画, shunga et signifiant littéralement "image de printemps", désigne un style artistique d'estampe japonaise à caractère érotique ou pornographique et, par extension, les estampes en elles-mêmes qui appartiennent à ce style. Voilà pour la minute culturelle. Ceux d'entre vous qui fréquentent régulièrement ce blog (merci, vous êtes des vrais potes) savent que l'érotisme, les représentations des plaisirs de la chair et les galipettes en général forment une part importante de mes centres d'intérêts et de ma pratique artistique. Ajoutez à ça un amour non dissimulé pour l'estampe, en particulier japonaise, et vous comprendrez facilement pourquoi après quelques temps de réflexion intensive, j'ai décrété que je me devais, moi aussi, de produire mes propres shunga. Des shunga pas du tout japonais, donc, mais qui entendent rendre hommage au genre, rendons à César ce qui est à César. Et puisque les monstres c'est rigolo, et plus encore lorsqu'on parle d'érotisme, je me permets d'en ajouter une certaine dose. Je suis chez moi, je fais ce que je veux.

Ces shunga seront disponibles très bientôt à la vente sur la Boutique de Frieda sous forme de cartes postales à envoyer à votre belle-maman pour la faire rougir, alors gardez l’œil ouvert !


Click here for English translation