mardi 18 novembre 2014

C'est pour bientôt


Le moment est proche, on en voit bientôt le bout, le septième numéro de Parlez-moi d'Amour est sur le point de faire sa sortie au grand jour. Il reste encore beaucoup à faire et bien peu de temps pour le faire, alors en attendant je vous montre ma propre participation à ce numéro baptisé La Grande Bouffe.

Et n'oubliez pas de nous retrouver à l'Autre Salon de la micro-édition de Colmar les 22 et 23 novembre prochain, ainsi qu'au festival BD Boum à Blois du 21 au 23 novembre.

Click here for English translation


vendredi 7 novembre 2014

Un tampon

Entre plusieurs projets plus gros et plus longs à finir dont je vous ai déjà parlé, j'ai récemment trouvé le temps de répondre à une commande pour Arthur Morgan, amateur éclairé de steampunk et de rétrofuturisme et co-auteur - entre autres - du Guide Steampunk avec Étienne Barillier (Éditions ActuSF). Un homme de qualité, comme on le voit. J'ai donc fait un tampon pour cet excellent monsieur, je ne fais pas ce genre de choses d'habitude mais que voulez-vous, il faut bien vivre. Mon ego se réjouit de savoir que quelque part, ma marque sera apposée sur tous ses livres désormais. On appelle ça de la fierté par procuration.

Click here for English translation


Des recherches de logo, un bout de gomme gravé,
une baguette magique et mon pouce
   Le corps du tampon
                                            

La plaque de gomme à tampon, cachée parmi d'autres
que les plus observateurs d'entre vous reconnaîtront sûrement

Une dédicace d'Arthur Morgan ornée d'un logo
tamponné avec amour
Un test concluant

mercredi 22 octobre 2014

Laissons du temps au Temps

Il y a très exactement sept mois, je participais au second numéro d'un fabuleux fanzine nommé Clanche. Le temps a passé et le troisième numéro verra bientôt le jour, troisième numéro auquel je me suis fait un devoir de participer aussi. Le thème était cette fois-ci celui du Périple, et les gens cultivés que vous êtes auront vite reconnu La Machine à explorer le temps dans cette image. Merci donc à mon vieux copain Wells et à ses Morlocks, et aussi un peu à René Barjavel pour m'avoir prêté son Voyageur imprudent.


Qu'est-ce que le présent dans notre petit univers ? Pendant que je pense la phrase que je vais vous dire, elle fait partie de l'avenir. À mesure que je la prononce, elle tombe dans le passé. Le présent, est-ce le moment où je déguste cette merveilleuse liqueur ? Non ! Tant qu'elle n'a pas atteint mes lèvres, c'est l'avenir. Quand la sensation de son goût, de sa chaleur, qui m'emplit la bouche, quand ce plaisir atteint mon cerveau, il a déjà quitté mon palais. C'est le passé. L'avenir sombre dans le passé dès qu'il a cessé d'être futur. Le présent n'existe pas. Vouloir l'éterniser, c'était éterniser le néant.
René Barjavel, Le Voyageur imprudent

Click here for English translation



jeudi 14 août 2014

Un gros chat

De retour sur mon blog après une période moins riche en nouveaux articles, je suis venu vous dire, non pas que je m'en vais, mais que ladite période de moindre activité risque de se prolonger encore un petit moment. Non pas que je glande, au contraire : je travaille en ce moment sur un livre que je commencerai à illustrer dès que j'aurai terminé de l'écrire et sur lequel je ne vous dis rien de plus pour l'instant. Secret professionnel oblige. Faire monter le suspense, attiser les rumeurs, rendre les gens enragés d'impatience, voilà la clé de la réussite professionnelle. Pour vous prouver que je ne suis pas mort, mais simplement attelé à une tâche supérieurement noble qui ne me laisse que peu de temps pour mes machins habituels, je poste ici un gros chat en guise d'amuse-gueule. Quand on ne sait pas quoi faire, on dessine des gros chats.

Click here for English translation




mardi 1 juillet 2014

Libido et beaux atours

Après un mois de juin totalement exempt de nouveauté, me voilà de retour sur ce blog en ces toutes premières heures de juillet. Je travaille beaucoup en ce moment sur un projet de livre qui devrait sortir, si tout va bien, fin 2015. Je n'en dis pas plus pour le moment, il est bien trop tôt, et pour me faire pardonner de ma récente absence, je poste deux nouveaux essais pour ma série de gravures historicopornos commencée il y a quelques mois. Je sais qu'avec ça vous ne pourrez pas m'en vouloir, tas de libidineux.

Click here for English translation




samedi 31 mai 2014

Métamorphoses

Comme en novembre dernier, j'ai une nouvelle fois répondu à l'appel à projet de Tarmasz pour le huitième numéro de Monster Maloke. Encore du monstre donc, et plus précisément de la métamorphose puisque c'est précisément le thème de ce numéro. Vous retrouverez, dans les pages de ce fanzine d'une qualité rare, l'arrogante Arachné et le cruel Lycaon, gravés par mézigue pour votre plus grand plaisir. Et en couleurs en plus, comme quoi, je me laisse parfois aller à de furieux élans d'audace.

Click here for English translation


samedi 17 mai 2014

Sixième numéro de Parlez-moi d'Amour

Vous l'attendiez, vous en rêviez, réjouissez-vous, il sera bientôt là : le sixième numéro de Parlez-moi d'Amour arrivera chez vous d'ici peu de temps. Il aura pour thème "L'heure du monstre" et comme je sais que vous êtes de petits impatients, je vous montre ma propre participation à ce numéro. Calmez-vous.

Click here for English translation


samedi 26 avril 2014

Parlez-moi d'Amour fait de la sérigraphie

Cette semaine chez Parlez-moi d'Amour, la machine à sérigraphier a bien chauffé et nous voici désormais en possession d'un superbe poster de 45 par 64 centimètres, en trois passages couleur sur papier Olin 300g. Une merveille pour les yeux, un enchantement pour l'esprit. Le chef-d’œuvre sera mis en vente en même temps que le prochain numéro de Parlez-moi d'Amour, sixième du nom. Je conseille à tout le monde de s'arranger pour être parmi les premiers à venir l'acheter : il n'y a que 40 tirages de cette image collector et nous n'en imprimerons pas de supplémentaire.
Le poster existe en deux déclinaisons de couleurs, une à dominante bleue et l'autre fièrement rouge, afin d'efficacement satisfaire les goûts même les plus exigeants.

Click here for English translation


lundi 21 avril 2014

Ken tyene mujer ermoza, ke la tenga byen guadrada

Le soleil semble être revenu après un hiver qui n'en finissait plus. Mon humeur est étonnamment bonne, du coup je grave des jeunes filles en tenues orientales. Constantinoises, pour être précis.

Click here for English translation


vendredi 21 mars 2014

La mara

Il y a quelques temps de cela, dans la bonne ville de Metz, naissait un exquis fanzine répondant au glorieux nom de Clanche. Ce fanzine a été créé, entre autres artistes géniaux, par l'excellente Alicia Gardes, déjà évoquée sur ce blog. Soucieux d'être toujours présent là où ruisselle le talent, je me devais de participer à ce grand projet.
Le thème de ce numéro, "Le Mythe", m'a fourni un excellent prétexte pour tenter d'apaiser mon esprit torturé. Les plus tarés de mes amis connaissent mon affinité avec la mara, l'esprit malfaisant qui perturbe le sommeil et provoque des cauchemars chez les dormeurs dont elle chevauche le torse pendant la nuit, la cochonne.
Cette image est donc aimablement dédiée à tous mes proches dérangés du bulbe qui savent qu'on peut se réveiller en pleine nuit et voir des ombres rôder dans sa chambre tout en étant quelqu'un de normal.

So on his Nightmare through the evening fog
Flits the squab Fiend o'er fen, and lake, and bog
Seeks some love-wilder'd maid with sleep oppress'd
Alights, and grinning sits upon her breast.
Erasmus Darwin, Night-Mare

Click here for English translation


samedi 8 mars 2014

Vasnetsov, Bilibine et moi

Mon obsession pour les contes russes n'est pas partie pour s'arranger.
Premièrement, l'affreux sorcier Kochtcheï l'Immortel (Коще́й Бессме́ртный pour les intimes), un vieux monsieur tout nu et particulièrement vicelard, chevauchant sa jument démoniaque et flanqué de Zmeï Gorynytch (Змей Горыныч), la terreur de toutes les Russies, le serpent ailé aux multiples têtes cracheuses de feu.
Ensuite, mon petit favori : l'Oiseau de feu et Ivan-tsarévitch (Жар-птица и Иван-царевич). Un conte tellement chouette que je devais bien en faire au moins une gravure : c'est désormais chose faite.

Click here for English translation



mardi 11 février 2014

De la bûche et des huîtres

Ce n'est plus un secret pour personne, le cinquième numéro de Parlez-moi d'Amour est enfin sorti après de longs mois d'attente. Un nouveau logo, toujours autant de belles planches dedans, le bestiau est disponible sur notre beau site internet, qui a lui aussi eu droit à un petit lifting il y a quelques jours.
Je vous avais déjà montré ma propre participation à ce numéro, je vous présente aujourd'hui sa sublime couverture : attention les yeux.

Click here for English translation




jeudi 30 janvier 2014

Le petit ange au sommet de l'arbre de Noël

On l'aura compris, le cinquième numéro de Parlez-moi d'Amour est là, tout près, sur le point de sortir incessamment sous peu et avec un solide retard. Je vous sens d'ici trépigner d'impatience. En avant-première et rien que pour quelques privilégiés, je daigne publier ici ma propre participation à ce merveilleux fanzine. Vulgarité et humour douteux vont suivre, mais c'est pas ma faute, j'aime pas Noël.

Click here for English translation






jeudi 23 janvier 2014

Cinéphilie

Grande nouvelle pour le septième art : Parlez-moi d'Amour sort son premier clip promotionnel. Vous pouvez le voir ici, en qualité parfaitement dégueulasse grâce au lecteur de Blogger, ou plutôt aller le visionner directement sur Vimeo. Pour ma part, je ne m'en lasse pas, tout dans ce film respire le professionnalisme, depuis le jeu d'acteur jusqu'au choix des costumes, en passant par la réalisation irréprochable.

Click here for English translation



lundi 20 janvier 2014

GIF moche encore, teasing grossier toujours

Le cinquième numéro de Parlez-moi d'Amour est enfin sur le point de sortir ! Avec un peu de retard, l'honnêteté m'oblige à l'admettre, puisque ce numéro sera consacré aux atroces fêtes de fin d'année, mais tout ça n'a aucune importance.

Click here for English translation
Hebergeur d'image
Raffinement exquis et pectoraux galbés

jeudi 16 janvier 2014

Kozlonogy

Quand je vous disais qu'en ce moment mon esprit est envahi par des contes russes, je ne vous mentais pas, ma presse vient d'en cracher un autre. Et en couleurs en plus, ou plutôt en une seule couleur, mais c'est déjà assez rare pour qu'on puisse le noter. Bienvenue à Kozlonogy, celui-aux-pieds-de-chèvre, apparemment il est content d'être là.

Click here for English translation





mardi 14 janvier 2014

Baba Yaga

Je reviens vers mon blog en cette froide nuit d'hiver, dehors il fait un temps dégueulasse et je n'arrive pas à dormir alors je grave des contes russes, ça me rappelle quand j'étais gosse. Sous vos yeux ébahis : la Baba Yaga dans son mortier volant, avec son pilon, sa jambe d'os, sa hutte à pattes de poulet et son balai de bouleau. Charmante demoiselle.

Click here for English translation