samedi 23 novembre 2013

Légendes urbaines

La semaine dernière a eu lieu le festival Bédéciné d'Illzach. Les organisateurs, en plus d'avoir eu le bon goût de ne pas inclure le mot "bulle" dans le nom de leur festoche, avaient lancé un sujet pour un concours de BD accompagnant l'évènement, à savoir : "légendes urbaines". Deux planches maximum, c'est très peu mais c'est déjà beaucoup trop pour le tire-au-flanc très affirmé que je suis.
Comme toute bonne tête de mule, j'ai donc activement glandé jusqu'à ne plus pouvoir rendre mes planches à temps, ce qui n'est pas bien grave puisque ledit concours n'a finalement même pas vraiment eu lieu. Je sais pas bien ce qu'ils ont fabriqué là-bas, mais on n'a pas entendu parler de sélections ni de gagnant désigné. Tout ça pour dire qu'une semaine après, je les ai, mes deux planches, et comme je suis magnanime, je consens à vous les montrer.

Click here for English translation


samedi 2 novembre 2013

Vaudou et cinéma

Après la déferlante de réactions enthousiastes (au moins cinq "likes" sur facebook) qui a suivi le retour à la vie de mon blog, je me sens forcé de publier encore un peu de nouveautés, histoire d'assurer un peu plus mon irrésistible ascension vers la gloire. Voici donc, pour commencer, ma participation au dernier numéro de Parlez-moi d'Amour sorti il y a deux jours, réalisée en collaboration avec Alicia Gardes, que l'Éternel couvre son front de lait et de miel.
Le texte de la BD nous a été spécialement écrit par Louis Ville.

Click here for English translation





J'ai aussi participé à l'appel à projet de Tarmasz pour le prochain numéro de Monster Maloke sur le thème du vaudou. Grande aventure s'il en est.

Click here for English translation


vendredi 1 novembre 2013

Le Mouchoir de Frieda revient à la vie

Après une absence de presque quatre mois, due au relâchement de l'été, à l'appel de la farniente au soleil et à la satisfaction de toute une variété de besoins vulgaires, me voilà de retour sur ce blog. Et quelle meilleure occasion pour revenir que la sortie du tout dernier numéro de Parlez-moi d'Amour ? Aucune, je suis bien d'accord. Après une pause estivale bien méritée, PMA sort lui aussi de sa torpeur avec un numéro contenant des pages couleur, une innovation qui ne manquera pas d'époustoufler tous nos lecteurs.

Click here for English translation